Dessine moi un mouton

Une vidéo découverte sur la toile… un mélange de deux animations au graphisme original et des images extraites du livre « Le petit prince »…

Bravo à la communauté AMVdeFans qui nous présente ce tout nouveau clippeur :

Animation : Mes voisins les Yamada

Musique : Mylène Farmer – Dessine moi un mouton

http://www.dailymotion.com/video/x21a05



Le Fou d’Elsa

484.jpg  Aragon compose « Le Fou d’Elsa » en pleine guerre d’Algérie, pris par l’histoire, il s’en dégage pour mieux y retourner, la retourner, la déplier… Il remonte à la source des faits et de la légende, avant l’Islam même, dans les déserts d’Arabie où naît la poésie.

Le Fou d’Elsa : l’histoire d’un amour impossible, le récit d’un détour, d’une divagation… le thème de ce long poème publié en 1963 est l’Espagne, qui est d’abord et avat tout l’Espagne musulmane et juive du moyen-âge.

La chute du dernier bastion musulman est ici revécue et chantée du point de vue des vaincus, de ce qu’ils représentent sur le plan de la culture… d’une culture qui a donné à l’Europe une nouvelle conception de l’amour… Medjnoûn chante l’amour d’une femme qui n’existe pas encore, une certaine Elsa… vouant un tel culte à une femme et non à Dieu, encore pis à une femme future… le Fou sera poursuivi et emprisonné, roué de coups, le Fou sera ensuite libéré… il s’enfuit dans la montagne où les gitans le cachent et le protègent… c’est alors que le Fou se met à lire et à chanter les temps futurs…

Ô mon jardin d’eau fraîche et d’ombre

Ma danse d’être mon coeur sombre

Mon ciel des étoiles sans nombre

Ma barque au loin douce à ramer

Heureux celui qui meurt d’aimer

Chants du Medjnoûn… Jean Ferrat chante « La croix pour l’ombre », sa chanson s’appelle « Aimer à perdre la raison »

http://www.dailymotion.com/video/xz4d4



Jaune Cerise |
see you |
johnjonat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blésmouti, la biscouti ?
| Appartement F4
| Nicorette Life