Elsa Triolet et Aragon

Il sortait d’un suicide manqué, pomenait avec hauteur la noirceur d’un coeur abîmé à Venise. Un naufragé qui claquait avec élégance ses derniers billets de banque rescapés de la vente d’un tableau de Georges Braque…

Elle avait fini par échouer à Paris. Menue et caressante, tendre allure et regard acéré, elle consumait sa vie dans le sillage d’un mariage raté et des amants sans importance.

Louis Aragon et Elsa Triolet, ou la fusion de deux êtres poussée à son paroxisme… un amour fou !

http://www.dailymotion.com/video/xeghy

 

emoticone Le poème Les yeux d’Elsa par Jean Ferrat : http://fr.youtube.com/watch?v=FP9WLvZhL5Y



Laisser un commentaire

Jaune Cerise |
see you |
johnjonat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blésmouti, la biscouti ?
| Appartement F4
| Nicorette Life